ECHOHYDRO

Economic Manufacturing Process of Recyclable composite Materials For Durable Hydrogen Storage

Coordinateur : 

Institut Mines-Telecom

Durée :  

48 mois

Lancement :  

Janvier 2024

Budget :  

10 M€

Objectif

Pour répondre aux besoins à long terme du stockage de l’hydrogène, le projet ECOHYDRO vise à développer et à assurer un processus de fabrication économique de matériaux composites recyclables pour les réservoirs d’hydrogène durables grâce à l’utilisation de fibre de carbone à haute résistance, de résine liquide thermoplastique à faible viscosité et de photopolymérisation in situ instantanée pour les réservoirs composites sous pression.

 

Dans ce projet, CANOE aura plusieurs objectifs :

– Développer une résine permettant de remplir le cahier des charges ECOHYDRO (imprégnation satisfaisante, temps de vie adapté, réactivité à température ambiante, bas coût, ..) ;

– Fournir des coupons réalisés par enroulement filamentaire visant à tester les formulations thermoplastiques ignifugées / isolantes / auto cicatrisantes mais aussi les renforts considérés tels que le carbone et le basalte ;

– Réaliser les démonstrateurs à l’échelle laboratoire et les contrôler par contrôle non destructif ;

– Etudier la recyclabilité mécanique et physico-chimique de ces réservoirs.

ECHOHYDRO

Il est attendu que d’ici 2050, l’hydrogène représente 24 % des besoins énergétiques de l’Europe, ce qui nécessitera donc d’importantes solutions de stockage à plusieurs niveaux mais aussi de transports entre les phases de production et d’utilisation finale. En supposant une utilisation importante de H2 dans tous les types d’applications de transport, pour les seuls besoins de mobilité, de nombreux réservoirs de stockage d’une durée de vie comprise entre 3 et 15 ans seront nécessaires d’ici 2050.

Il est donc nécessaire de développer davantage les technologies de stockage de H2, ainsi que ses dérivés, pour être un vecteur énergétique véritablement durable et faire partie d’un futur système énergétique durable tout en améliorant leur sécurité et en réduisant leur coût sur l’ensemble de leur cycle de vie. 

 

En ce sens, le projet ECHOHYDRO financé dans le cadre du Programme Cadre pour la Recherche et l’Innovation HORIZON EUROPE vise à développer une nouvelle résine thermoplastique recyclable avec des fonctionnalités (auto-réparabilité, résistance au feu), un nouveau procédé plus économique d’enroulement filamentaire pour la fabrication des réservoirs d’hydrogène, des modèles numériques pour prédire la durée de vie résiduelle des réservoirs à l’aide de la technologie de « Structural Health Monitoring » via les capteurs intégrés et des algorithmes « intelligence artificielle » et une nouvelle technologie de recyclage des composites pour récupérer les fibres de carbone des réservoirs à la fin de vie et les réutiliser pour fabriquer des nouvelles pièces.

Ce projet réunit 15 partenaires académiques et industriels issus de 7 pays.

Partenaires